Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

françois civil

  • Bac Nord (Cédric Jimenez)

    On devine depuis La french (2014) que la subtilité n’est pas la principale qualité du cinéma de Cédric Jimenez. Les schémas scénaristiques étaient déjà simples et lisibles: magistrat contre truand, guerre et complicité viriles mêlées, Marseille comme décor de western. Ce cinéma-là est très calibré, il lui faut de grands acteurs, des scènes d’action efficaces et des plans panoramiques sur le littoral marseillais. On rajoute une bande-son estampillée 70s pour donner un vague cachet scorsesien et le résultat à l’écran, plutôt rythmé, donne l’impression de se retrouver dans les années 70 au temps des films d’Henri Verneuil, ce qui n’est pas si honteux que ça. Mais quelques jours après, on garde la sensation d’un cinéma assez impersonnel, manquant de saveur malgré les ingrédients qu’on y a mis.

    Lire la suite

  • Celle que vous croyez (Safy Nebbou)

    Ce n’est pas un hasard si Claire, l’héroïne de Celle que vous croyez, est professeure de littérature. Il est question ici de transformer une vie insatisfaisante en histoire romanesque, de puiser dans un imaginaire riche, celui de la littérature libertine, du romantisme ou de la poésie, afin de vivre sa vie plus intensément et repousser à plus tard la vieillesse et la mort. On est au départ assez surpris voire horripilé par cette histoire. Juliette Binoche incarne avec une étrange passion adolescente le rôle d’une femme de cinquante ans qui pour garder prise sur son amant Ludo (Guillaume Gouix) décide de se créer un faux profil Facebook pour séduire virtuellement le meilleur ami de celui-ci, Alex (François Civil).

    Lire la suite